LE DIVORCE ! UNE MODE...?

Publié le par May

LE DIVORCE ! UNE MODE… ?

 

 

 

Mais qu’est qu’une mode ?

 

Selon le Petit Larousse 1991, la mode est une manière passagère d'agir, de vivre, de penser, liée à un milieu, à une époque déterminé.

 

Pourquoi suivons-nous la mode ?

 

1-     pour signaler notre appartenance à un groupe social, un groupe de pensée,

2-      pour se distinguer des autres, donc signaler son originalité personnelle, signaler ses refus, ses rejets sociaux et politiques,

3-      par conformisme, parce qu'on n'a pas de personnalité propre, et qu'il est plus simple de suivre ce que d'autres ont pensé à notre place.

 

Une mode en résumé est un phénomène passager par lequel nous nous distinguons des autres.

 

 

Si la mode vestimentaire nous touche en tant que chrétien, elle ne reste liée qu’à notre apparence. Toutefois il est intelligent pour le croyant de ne pas se laisser engloutir par la mode.

 

Mais… Pourquoi la mode touche notre mentalité ?

 

Pourquoi sommes-nous influencé par les courants de pensées mondains qui traversent les temps ?  

 

Si en me basant sur les deux premières attitudes :

  • pour signaler notre appartenance à un groupe social, un groupe de pensée,
  •  pour se distinguer des autres, donc signaler son originalité personnelle, signaler ses refus, ses rejets sociaux et politiques

nous pourrions admettre que la mode puisse trouver une place dans nos mentalités.

 

Mais en analysant profondément ce qui nous arrive, je réalise en fait que c’est par conformisme, parce qu'on n'a pas de personnalité propre, et qu'il est plus simple de suivre ce que d'autres ont pensé à notre place.

 

 

Le chrétien du 21ème siècle perd lentement son identité par le manque d’intimité avec son Créateur.

Il ne se baigne plus dans la Parole et se contente d’écouter les sermons du dimanche sans jamais vérifier ce qui est de la volonté divine. Actes 17v11…et ils examinaient chaque jour les écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact.

 

Cette attitude le conduit à suivre, à se ranger.

 

Le Saint-Esprit n’étant plus son conseiller, ses actes se conforment sans que cela puisse lui poser un réel problème.

Il s’attache aux pensées du monde parce qu’il est plus simple pour lui de suivre que de conduire.

 

La Bible nous dit dans  Ro 12:2 : « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. ».

 

L’étude de la Parole est indispensable au chrétien pour sa croissance, c’est la seule nourriture pour son âme. A l’instar de ces chrétiens de Bérée la Parole est là pour aiguiser notre esprit à discerner le vrai du faux, l'essentiel du secondaire, le spirituel du charnel.

 

En ces temps d'apostasie, il est capital que le chrétien demeure vigilant face à des pratiques déviantes, les interprétations erronées des écritures et le sentimentalisme mondain.

 

La Parole de Dieu est immuable, ce qu’Il a déclaré au commencement, Ge 2:24  « C’est pourquoi l‘homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair », bien que vieillot à nos yeux de chrétiens « modernes » reste Sa volonté parfaite pour notre temps.

 

Le divorce est une imposture de tous les temps et aujourd’hui plus encore , alors ne nous laissons pas piéger, -même ceux qui en sont victimes- restés vigilants, car le mariage c’est pour la vie et le remariage un acte d’adultère.

 

Nous ne voulons plus rien endurer, rien supporter et trouvons des miroirs aux alouettes pour refléter l’état de notre cœur mauvais, plutôt que de nous regarder dans le miroir des Saintes-Ecritures. Tout ça parce que nous sommes trop lâches pour nous assumer et préférons les  solutions faciles, pensant que le mariage est aussi un bien de consommation que l’on jette pour défaillance, refusant que reconnaître que c’est nous qui en faisons un mauvais usage.

 

La Bible n’est pas un livre mystérieux,  même si elle dévoile des mystères. Ce qui y  est écrit est écrit.

Si certains textes se prêtent à l’interprétation, la Parole de Dieu ne se contredit jamais.

 

Dans la volonté de Dieu il existe trois niveau, ce qui est bon, agréable et parfait.

 

Si nous ne naviguons pas dans ces niveaux de Sa volonté, nous risquons de perdre notre part et non seulement nous perdons notre part, nous faisons blasphémer les ennemis de l’Eternel.

Et le Seigneur ne laissera pas ainsi Son Saint Nom traîner dans la boue. 

 

 


Il suffira de dire que trop souvent encore aujourd'hui : « le peuple périt faute de connaissance »

 

 

TU ES LIBRE DE FAIRE COMME TOUT LE MONDE...!
MAIS TOUT LE MONDE DE VERRA PAS DIEU....!

 

 

Publié dans REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maguy Mag 06/05/2015 05:34

bonjour, je refuse d'être adultère, et je confesse que Jésus a détruit les oeuvres de la chair en mon mari