DEMYSTIFIER LE MARIAGE

Publié le par May

Démystifier le mariage !

 

Beaucoup d'entre nous se font des illusions à propos de l'amour et du mariage. Le mythe du mariage parfait est bien établi dans notre conscience et s'avère malheureusement pernicieux. En bâtissant d'impossibles rêves, en créant un monde d'illusions, en échafaudant un mirage, le mythe de l'amour fou nous prépare à des lendemains de désespoir et de trahisons qui nous pousseront à nous séparer, dès l'instant où le rêve est confronté soudain à la réalité.  Seule la vérité peut nous libérer et nous permettre de découvrir un épanouissement mutuel dans le mariage.


1- Première illusion, celle qui nous fait croire que l'amour ressemble à un virus que l'on attrape à son insu. Un soir de grand enchantement, alors que vous vous trouvez au bon endroit et au bon moment, vous tombez sous le charme d'une vision de rêve et entrez tout droit dans une vie de bonheur sans fin. Malheureusement la « maladie d'amour » s'évanouit sous les cris des trois mômes, la fatigue des heures de boulot et l'angoisse devant le tas de factures impayées. Au milieu de la vaisselle sale, des langes à changer et de la routine de la vie quotidienne, la réalité reprend sa place et le mirage se dissipe. Ne confondons pas ce dernier avec le véritable amour. Lorsque l'illusion disparaît, cela ne signifie pas que l'amour s'est éteint et que nous devons repartir à sa recherche.

Lorsque deux êtres qui sont « tombés » amoureux l'un de l'autre, décident d'unir leurs efforts pour affronter ensemble et avec affection les défis et les difficultés de la vie de famille, le rêve peut renaître, plus fort et plus durable. L'amour basé sur cette illusion se meurt quand le pire vient remplacer le meilleur. Tandis que l'amour, né de la décision de vivre, quoiqu'il advienne, l'un près de l'autre jusqu'à la mort, est la seule forme d'amour capable de tout endurer et de rester inébranlable et profond. Le coup de foudre nous fait connaître l'un à l'autre, mais l'amour vrai, fruit d'une décision réfléchie, nous accompagne jusqu'au bout de la route.


2- Deuxième illusion, celle de l'homme ou de la femme « idéale »,
comme si, pour connaître le vrai bonheur, il suffisait un jour de rencontrer la bonne personne, au hasard de la route ; comme si tout dépendait de la chance, de l'influence de Cupidon, des astres ou de la lune, ou même d'un Dieu vu seulement comme un deus ex machina. « Trouvez la personne idéale et vous coulerez ensemble des jours heureux, vous vivrez une vie épanouie et bénie... Le charme ne manquera pas d'agir et vous entrerez dans un pays de légende où vous filerez le parfait amour. »

Selon cette illusion tout repose sur la découverte de l'homme ou de la femme idéale. Rien d'autre ne compte ni ne semble réel. Malgré les conseils d'amis sûrs et sensés, si vous y croyez, vous serez prêt à tout sacrifier sur l'autel de cet amour idéalisé. Et quand la magie s'évanouira, car elle s'évanouit toujours un jour ou l'autre,

1- soit vous vous mettrez à pleurer, puis vous tenterez de manipuler l'autre ou de le (ou la) blâmer pour la déchirure de l'illusion. « Ce n'est plus l'homme que j'ai épousé ! » entend-on couramment. Certes, ce n'est pas l'homme que vous vous imaginiez avoir épousé (cet homme n'existe que dans votre imagination !), mais cet homme est bien celui que vous avez épousé et il n'est pas responsable de toutes vos déceptions.

2- soit vous déciderez qu'après tout il n'est pas votre homme idéal et vous vous mettrez à nouveau en quête de l'oiseau rare, à moins que, désespérant de la gent masculine, vous n'abandonniez soudain tout espoir de trouver un homme à qui faire confiance, tous étant plus ou moins menteurs et fourbes !

3- soit vous accepterez la vérité : la personne idéale, capable de vous rendre heureuse à jamais, n'existe pas. Mieux vaut découvrir le bonheur en devenant enfin la personne que Dieu veut vous voir devenir, celle qu'Il a créée avec, en germe, les qualités et les talents nécessaires, une personne généreuse, tolérante envers les autres, acceptant leurs faiblesses et leurs changements d'humeur, et recherchant dans l'intimité divine, la seule vraie joie !


3- Troisième illusion : celle de la boîte aux trésors que l'on s'imagine recevoir le jour de son mariage, une boîte dont les richesses ne s'épuisent jamais et qui garantissent un bonheur ininterrompu.
Cette boîte est censée contenir tout le romantisme et l'eau de rose nécessaires pour maintenir notre union au beau fixe, sans oublier un potentiel inépuisable de générosité, de promesse d'épanouissement physique et d'amour parfait, le tout servi à notre sauce favorite ! Une boîte dans laquelle nous pouvons puiser tout ce dont nous avons besoin, sans jamais revenir les mains vides, une boîte nous garantissant une satisfaction permanente et à moindre coût !

Au début tout semble s'accorder avec cette illusion, car nous y croyons dur comme fer. Jusqu'au jour triste et pluvieux où nous plongeons les mains dans cette boîte mythique et nous les en ressortons vides, sans trop comprendre pourquoi le mythe s'est évaporé. Alors nous ressentons soudain de la surprise, puis de la déception, de la colère et du désespoir, avant de conclure que notre partenaire nous a trahis, ou nous a abandonnés. Sinon pourquoi la boîte serait-elle soudain vide ? Nous faut-il chercher ailleurs une autre boîte ?

Peut-être écouterons-nous alors une voix différente qui tente de nous libérer de notre illusion pernicieuse en nous murmurant que le mariage n'est qu'une grande boîte vide et qu'il nous appartient d'y déposer des trésors suffisamment importants pour garantir les retraits nécessaires plus tard pour enrichir nos relations amoureuses. Jésus a affirmé : « On vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis » (
Luc 6.38). Vous devez vous demander sans cesse : « Qu'est-ce que j'aimerais trouver dans cette boîte ? » Avant de vous empresser d'y déposer précisément ce que vous souhaiteriez y trouver ! Vous devez ensuite vous demander : « Jusqu'à quand dois-je continuer d'y déposer cette même chose ? », et continuer à le faire tant que le trésor n'a pas atteint son point de saturation ! La boîte n'est qu'un contenant anonyme, ce qui compte, c'est ce que vous y mettez ! Vous en êtes le propriétaire ! N'en devenez pas l'esclave. Votre mariage s'enrichira en fonction de ce que vous y déposerez, et non pas seulement de ce que vous en retirerez éventuellement

 

4- L'illusion du « manège » qui vous fait croire que l'on peut monter et descendre du « manège » des mariages à son gré, dès que l'ennui, la fatigue ou le mécontentement s'installent ou simplement parce que l'on a découvert une offre plus alléchante ! Nous nous sommes habitués à une philosophie de satisfaction immédiate : si les règles du jeu ne nous plaisent pas nous reprenons notre ballon et allons jouer ailleurs, sur un terrain qui nous convient davantage.

Nous vivons dans une société où tout se jette, dès que l'objet a cessé de donner entière satisfaction, plutôt que d'essayer de le réparer. Malheureusement nous transposons trop souvent cette attitude dans le domaine des relations affectives : nous rejetons les gens qui font partie de notre vie dès qu'ils cessent de jouer le jeu selon nos propres règles. Chaque génération devient un peu moins tolérante, moins patiente, moins flexible, moins enthousiaste et moins inventive en matière de relation amoureuse, que la précédente, et plus encline à se débarrasser de tout ce qui ne lui plaît pas sans chercher à résoudre les difficultés. Nous cherchons de moins en moins à régler nos conflits matrimoniaux. Nous préférons tout remplacer !

Mais cette illusion est pernicieuse : 50% de tous les mariages se terminent en divorces, 65% des remariages finissent de la même manière ainsi que 70% des remariages de troisième « instance » ! Il est évident que les mariages successifs n'améliorent pas les choses ! En fait les statistiques prouvent, à quelques rares exceptions près, que nous avons de bien meilleures chances de trouver le bonheur au sein de notre premier mariage, malgré ses difficultés et ses défis, qu'en l'abandonnant pour trouver le bonheur ailleurs !

La voie divine est toujours votre meilleure chance, et ce sans exception ! « Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint » (
Matthieu 19.6).

Son but est de vous aider à développer vos relations à travers les difficultés de votre mariage autant que les opportunités qu'il vous offre et qu'ainsi vous deveniez de meilleurs partenaires l'un pour l'autre à mesure que vous construisez une union heureuse et épanouie.

 

Tiré de Sa Parole pour Aujourd’hui Bob GASS
www.saparole.com

Publié dans REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article