REMISE EN QUESTION

Publié le par May

MA REMISE EN QUESTION

 

J’exerce un métier qui exige de la discipline et de la rigueur. Il semble que ce métier aussi reste l’apanage des incompris, car il fait de nous des gens exigeant avec une vision des choses en seulement deux couleurs – noir ou blanc.

 

Vous vous demandez de quoi il s’agit. Ben ! je suis comptable en charge de la gestion dans une association.

 

J’aime mon métier, mais je reconnais que je gère ma vie comme je gère mon poste de travail.

Et cela m’a coûté dans mon existence de tous les jours.

 

Pendant longtemps, j’ai exigé les choses surtout quand je considérais être dans le droit de les obtenir.

 

Pour moi tout a une place et une place est destinée à quelque chose.

 

Je suis faite de principe et pense qu’il est impossible de vivre sans.

 

Aussi quand je me suis mariée, j’ai trouvé normal d’attendre de mon conjoint des attitudes répondant aux principes qui dirigeaient ma vie, surtout qu’ils correspondent aux pratiques d’un bon chrétien.

 

Mais tout le monde n’est pas comme moi ! ah !

 

Je reste sûre que les principes de bases, comme :

  • tenir parole
  • être honnête
  • arrivé à l’heure
  • s’avoir s’excuser
  • etc.

sont de bons moyens d’avancer dans la vie en gardant toujours la tête haute.

 

Alors, la cohabitation a commencé à devenir difficile et chacun de son côté attendait que ce soit l’autre qui fasse un effort. Malheureusement cela c’est terminé par une séparation car mon mari m’a quitté pour une plus conciliante que moi.

 

Enfin, ici n’est pas le propos

 

Ce que je veux exprimer c’est le travail que l’Eternel à commencer en moi depuis cette séparation. En fait, Dieu m’a convaincu que les principes sur lesquels je m’appuis sont bons, mais que je dois apprendre à les manier avec adresse pour un résultat satisfaisant.

 

Je ne dois plus exiger les choses par que c’est un droit, je dois apprendre à laisser tout comme Paul mes intérêts et rechercher ceux de l’autre.

 

Voilà un principe nouveau que je veux appliquer dans tous les domaines de ma vie et surtout à mon travail.

 

Mon problème en fait n’est pas dans ma vision des choses, mais dans la façon dont je les exprime.

Dès que je m’exprimais  je donnais toujours l’impression d’être toujours en colère, alors que pour moi je ne l’étais pas.

 

 

Donc depuis trois ou quatre mois, je nettoie mon champ de batail.

 

  • J’apprends à pardonner, même si on ne me le demande pas. LE PARDON
  • Je demande pardon rapidement, sans laisser le soleil se coucher
  • Je refuse de colporter les calomnies et les ragots
  • Je refuse d’embarrasser l’autre en face juste pour prouver que j’ai raison
  • Je refuse de plaisanter sur les défauts ou erreurs de l’autre
  • Je refuse que chercher la responsabilité de l’autre dans les conflits
  • Je refuse de m’éloigner sans tenter de panser les blessures
  • Je refuse d’emmagasiner la colère
  • Je refuse de blesser intentionnellement l’autre

 

 

J’ai lu une histoire dans une méditation du TopChrétien qui m’a fait sourire de plaisir et j’en suis sûre  que vous aussi :          
Un garçon en visite chez son grand-père, qui habitait à la campagne aux USA, trouva un jour une tortue qu'il se mit à examiner de près. De son côté, la tortue, n'appréciant guère le bâtonnet inquisiteur du garçon, s'était retirée dans sa carapace, et rien ne l'en aurait fait sortir. Le grand-père, qui observait le manège, dit à son petit-fils: "Tu t'y prends mal. Regarde ce qu'il faut faire!". Il prit la tortue, rentra dans la maison et la posa près de la cheminée. Au bout de quelques minutes, l'animal réchauffé sortit la tête et les pattes, et commença à trottiner vers le garçon.
"Les humains sont exactement comme cette tortue", fit remarquer le vieil homme; "n'essaie jamais de les obliger à quoi que ce soit. Réchauffe-les avec un peu de gentillesse, et la plupart du temps ils feront ce que tu désires".
(tiré de Sensibilité ou susceptibilité ? Jean-Claude Guillaume)

Quelle sagesse !


Dans Sa Parole Pour Aujourd’hui (Bob Gass), j’ai relevé 6 règles utiles au nettoyage du champ de batail :

 

1-      Être honnête à tout prix. «Rejetez le mensonge et que chacun de vous parle avec vérité à son prochain...Ne péchez pas en laissant la colère contrôler votre esprit... » (Ephésiens 4.25-26 ).

2-      Evitez à tout prix de blesser l'autre. « Ne péchez pas en laissant la colère vous contrôler... »

3-     Ne pas emmagasinez ma colère ! « L'homme bon tire le bien du bon trésor de son coeur, et le mauvais tire le mal de son mauvais trésor, car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle » (Luc 6.45).

4-     Cherchez toujours des solutions. « dites seulement des paroles utiles qui aident les autres selon leurs besoins, et qui font du bien à ceux qui vous entendent » (Ephésiens 4.29)

5-     Lavez mon linge sale en privé ! « Que toute... clameur, calomnie... soient ôtées du milieu de vous » (Ephésiens 4.31).

6-     Faire partie de l'équipe de nettoyage ! « comme Dieu vous a pardonné en Christ » (Ephésiens 4.32). « Lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de Son fils » (Romains 5.10).

 

Comment Christ m' a t-Il pardonné ? Après avoir entendu la confession de mes péchés et vu l'évidence de ma repentance ? Non ! « Lorsque j'étais encore ennemi, j'ai été réconcilié avec Dieu par la mort de Son fils » (Romains 5.10). Dieu a pris l'initiative de me pardonner.  Je pardonne donc avant qu'on me demande pardon. Et même si certains veulent rester mon  ennemi le reste de leur vie, je leur pardonne quand même. C'est ainsi que je nettoie mon champ de bataille ! Alors je serais moi-même pardonné de toute offense, et des blessures dont je suis responsable, guéries et cicatrisées et mon ardoise de péchés devant Dieu, effacée !

Publié dans REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article