8 - EN AVANT

Publié le par May

FACE AU DIVORCE


 

8. EN AVANT

 

…et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus–Christ.

 

 

 

J’aime étudier, j’aime le savoir et la connaissance « car mon peuple péri faute de connaissance ».

 

La connaissance est un pouvoir, la posséder nous fait souffrir, mais nous rend plus fort, plus éclairé. D’ailleurs, en hébreux, la connaissance c’est la lumière. Donc celui qui sait, voit.

 

Sur le plan matériel, j’ai repris mes études en gestion.

J’aime gérer, j’aime beaucoup gérer.

 

Malheureusement mon mari me l’a reproché car cela l’étouffait, mais aujourd’hui, je sais que c’est l’un de mes talents, un don de Dieu.

 

Jusque là je l’ai mal utiliser pour des fins personnelles et égoïstes, mais aujourd’hui je veux que ce qui paraît être mon défaut majeur, devienne ma force puissante.

 

On doit tous exceller dans un domaine, alors si le mien c’est de gérer, je vais et dois gérer.

Dieu est capable de me transformer au point où Il veut me révéler. Je le crois.

 

Je décide sincèrement que tout ce qui a produit ma perte, devienne ma force en Christ.

 

J’Etais

Je Deviens

Obstinée

Déterminée

Têtue

Opiniâtre

Pressé

Diligente

Insistant

Alerte

Impatiente

Douce

Bouillante

Suave

Emportée

Pacifique

Farouche

Paisible

Programmée

Organisée

Résolue

Structurée

Maniaque

Minutieuse

Hautaine

Humble

Respectueuse

Révérencieuse

Désintéressée

Altruiste

 

 

Je veux être comme Christ devant ses bourreaux. Car sans cette attitude de simplicité face à l’épreuve je ne m’en sortirais pas. Je dois rester dans le silence. Chut !!!!

 

Pour mon Dieu et mon témoignage, je veux refléter le caractère de Christ et rester dans une action positive.

 

Pour la restauration de mon couple je veux rester dans la position de Christ et faire preuve d’autodiscipline afin d’éviter toute réaction incontrôlée.

 

 

Après avoir beaucoup lu et entendu de mon Seigneur, j’ai compris qu’il me faut me lever contre les géants de l’impulsivité, de l’agressivité, du manque de respect, l’irone les mots méchants, les insultes qui habitent en moi et qui me plongent dans un sentiment d’injustice en me poussant à réagir avec agressivité.

 

Je dois agir en adulte, et me concentrer sur la main de Dieu dans mon couple et sortir du jeu de savoir qui à fait quoi, qui est responsable de quoi, et qui est méchant ou pas.

 

Je dois apprendre à gérer mes émotions afin de gérer mes réactions.

 

Dieu est ma boussole, Il me montrera l’itinéraire qui mène au cœur de mon mari.

 

Je suis prête à faire ce qu’il faut pour sauver mon couple, et si cela n’abouti pas, je serais tout de même ravie car mon but est de ressembler à Christ.

 

Je suis honnête avec moi-même et regarde cette épreuve comme une leçon de vie, me dévoilant que l’autosuffisance dont j’ai fait preuve jusqu’à ce jour, n’est pas un sujet de gloire, car l’on à toujours besoin  des autres.

 

J’entre dans une sphère de pardon et même si j’ai l’air faible aujourd’hui, je sais que le pardon c’est la vie et le chemin du bonheur pour moi et pour les autres.

 

Il libère des tourments.

 

 

 

Publié dans TEMOIGNAGES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article